Docker & fish – la completion automatique

Accro à la touche tab ?

Utilisateur de fish ?

Au sommet de la hypitude avec docker ?

N’oubliez pas la complétion automatique en installant l’extension disponible ici

 

docker_fish_completion

Identifier le processus vous empêchant de démonter un périphérique (et lui faire sa fête)

mount_busy

Méthode n°1 : fuser

fuser -m /run/media/tom
/run/media/tom: 2276 12248

Dans cet exemple, le périphérique est occupé par les processus 2276 et 12248

 /run/media/tom étant le point de montage utilisé (voir le message d’erreur)

On peut même y aller un peu plus fort en utilisant l’option -k, indiquant à la commande d’envoyer un signal de terminaison aux processus bloquants.

Méthode n°2 : lsof

Des fois, fuser ne suffit pas et il convient de sortir l’artillerie lourde. lsof liste l’ensemble des fichiers ouverts sur le système. La liste est longue, donc il est préférable de piper ver un grep:mount_busy_2

  • 1ère colonne: la commande incriminée
  • 2ème : le pid de la commande
  • 3ème : l’utilisateur qui a lancé la commande
  • 4ème colonne : l’opération réalisée par la commande, ici un cwd, indiquant que la commande utilise notre
  • périphérique comme répertoire de travail.
  • dernière colonne : le fichier ou répertoire utilisé.

Une fois la commande identifiée, on peut corriger le problème (fermer le programme qu’on avait oublié dans un coin, faire un cd, tuer les processus récalcitrants).

Dans ce cas, c’est simplement mon shell (fish) qui bloque le démontage car j’ai, dans un terminal, fait un “cd /run/media/tom”.

Publication des playbooks et règles ansible

ansible est un système d’automatisation de tâches IT. Je l’utilise pour configurer une nouvelle machine suivant un modèle commun et uniforme (paquets indispensables, configuration commune, monitoring nagios, clé ssh, etc).

On peut l’utiliser également pour exécuter une même tâche sur un ensemble de machines (<code>ansible maison-u root -a “yum update”</code>” permet de mettre à jour toutes les machines du groupe maison).

Je viens de publier sur github mes règles et playbook ansible.

Diminuez (légèrement) votre impact énergétique avec powertop

Powertop est un utilitaire qui fournit des informations sur la consommation électrique de votre pc, ainsi que des indications sur son optimisation.
powertop

L’utiliser vous permettra de gagner de précieuses minutes d’autonomie.

En activant le service (sudo systemctl enable powertop.service), la gestion d’énergie de votre système sera automatiquement optimisée lors du démarrage.

Fish – Un shell qui va vous réconcilier avec la ligne de commande !

fish logoFish est un shell linux / unix qui combine coloration syntaxique, configuration simple et en mode web, suggestions automatiques, afin de rendre votre expérience de la ligne de commande aussi agréable que possible.

Conçu selon des principes bien arrêtés, ce shell s’intéresse surtout au confort de l’utilisateur et ne nécessite pas de configuration (au

contraire de ses grands frères bash et zsh) pour être utilisable rapidement.

fish1

Configuration simplissime – l’idée est de limiter au maximum les possibilités de configuration afin de ne pas perdre l’utilisateur.

Le principe de la découverte – Les développeurs se sont donnés du mal pour que la majorité des fonctionnalités de fish puissent être découvertes par l’utilisateur, sans passer forcément par le manuel. Tout est complétable par , les erreurs de syntaxe et de commandes sont explicites, le manuel est enfin facilement accessible.

L’installation est triviale sur Fedora:
sudo yum install fish

Vous pouvez le lancer (pour tester) à l’aide de la commande fish ou modifier votre shell de manière permanente:

sudo usermod -s /bin/fish tom

L’interface de configuration peut être lancée via fish_config et permet notamment de modifier l’invite de commande et le jeu de couleur utilisée.

Pour les alias, fish propose une fonction, à rajouter dans votre fichier ~/.config/fish/config.fish (n’hésitez pas à créer le fichier s’il n’existe pas):

alias l “ls –color=auto -hlv”
alias lt “l -rt”
alias ll “l -a”
alias llt “ll -rt”

Il est également possible de retrouver !$ et !! en appliquant les instructions disponibles ici

En conclusion, fish est un shell utilisable de suite, qui se met à votre portée et qui, je l’espère, va rendre votre travail en ligne de commande encore plus fun et performant

Référence:

Mauvais résolution d’écran

J’utilise un pseudo kvm Belkin flip switch afin de profiter du clavier et écran de mon pc fixe sur mon portable.

Ça marche bien, sauf que la carte vidéo de mon pc fixe n’est plus capable de lire les caractéristiques de mon écran, et je me retrouve en 1024×768.

En tentant de régler le problème en rajoutant des modes à l’aide de xrandr, je n’obtient rien d’autre que des messages d’erreur.

Pour utiliser les pleines capacités de mon antique 17″ (c’est à dire 1280×1024) il faut indiquer à la carte vidéo d’aller lire un fichier edid précis. Pour ce faire:

      1. Brancher votre écran en direct.
      2. Lancer l’application nvidia-settings, qui vous permettra de lire et de récupérer dans un fichier les informations EDID.
      3. Rebrancher votre écran sur le kvm, et le kvm sur le pc

Rajouter dans la section Device de votre configuration xorg une option CustomEDID pointant sur le fichier généré à l’étape ci-dessus puis relancer le serveur x:

Section "Device"
	Identifier  "Videocard0"
	Driver      "nvidia"
	Option "CustomEDID" "VGA-0:/etc/X11/edid.bin"
EndSection

 

 

Thunderbird “Avancer au prochain message non lu”

La touche “n” permet de passer au prochain message non lu. Lorsque tous les messages du dossier courant ont été lus, thunderbird vous demande confirmation avant de passer au prochain dossier.

Pour désactiver cette demande de confirmation, dans (préférences -> avancé ->)l’éditeur de configuration, il faut positionner la directive “mailnews.nav_crosses_folders” à 0

Source http://www-archive.mozilla.org/support/thunderbird/tips#beh_nextunread

The VimDice

Un aide-mémoire original sur les commandes essentielles du célèbre éditeur de texte linux/unix, disponible sur tous les systèmes d’exploitation digne de ce nom.

 

icon

The vim dice – french version

icon

The vim dice – english version

New theme

Le précédent étant un peu lourd, récupération et installation du premier thème light et orange disponible sur wordpress.org

On en profite pour mettre à jour le site avec les paquets wheezy.

unison: “Fatal error: Internal error: New archives are not identical”

Si unison, après une mise à jour (par exemple vers Fedora 18), crache ce message, c’est qu’unison n’a pas été compilé avec la même version d’ocaml que celui de la machine distante.

Solution quick’n dirty: remplacer l’exécutable unison par celui récupéré sur la machine distante.

Source: http://unix.stackexchange.com/questions/52945/how-to-fix-unison-failing-with-fatal-error-internal-error-new-archives-are-no